BOUVIER Robert.

Tresse d'Aïet, ma mère.

11,5 x 18,5 cm, 120 p., broché. Préface de Jacques Bonnadier.

Robert Bouvier nous laisse en héritage le prolongement logique de son « Parler Marseillais ». Ce texte court et dense raconte, à travers les propos de Germaine, la mère de l'auteur, dite « Tresse d'Aiet », la vie d'une femme hors du commun, ses « tribulations d'une gavotte à Marseille ». A travers ce texte qui semble un exercice de style et à l'application pratique de son « dictionnaire » s'exprime en fait toute la poésie tendre, drue, ravageuse parfois, tout l'humour dont l'homme, le journaliste, était porteur.

Notre prix : 10.00 €