GALLE (Emile).

Ecrits pour l'art. (Ecole de Nancy). Préface de Mme Charpentier.

Floriculture; art décoratif (école de Nancy).

15 x 21 cm, 400 p., broché. Réimpression de l'édition de Paris, 1908. Avec 9 documents inédits h.t.

Emile GALLE fut un des créateurs les plus en vue de l'Art Nouveau. C'est dire l'intérêt de ses Ecrits pour l'Art qui rassemblent des textes que Gallé consacra à son art. Ces textes sont répartis en trois séries : La floriculture, l'art décoratif, enfin des Notices d'Exposition composées pour les membres du jury des expositions de 1884 à 1889. Le témoignage de ces texte n'a rien perdu de sa valeur. Le livre garde d'abord la commodité de consultation qui avait été sa raison d'être. S'il ne dit pas tout de Gallé, il dit beaucoup, et, aujourd'hui comme hier, s'adresse à des lecteurs de goûts, d'activités, de préoccupations très divers. Des renseignements très ponctuels et infiniment précieux sur sa manière de travailler, sur sa part dans la création finale nous sont livrés. Reste les rapports du support et du décor ou, si l'on préfère de la structure et de l'ornementation. Art et nature, art et science, art et économie, art et société, art et littérature autant de thèmes abordés qui font de ces articles des documents précieux pour le scientifique, amateur de « beaux vases » ou le simple curieux du passé.

Notre prix : 13.00 €
LUMIERE (La).

La Lumière - revue de la photographie (1851-1860).

Introduction et index de Gilbert Beaugé.

2 volumes 25 x 36 cm, totalisant 2160 p., reliés

La collection intégrale des dix premières années de la première revue française consacrée à la photographie. A ses origines et au c½ur de l'histoire de la photographie, la revue La Lumière va jouer pendant près de 20 ans un rôle irremplaçable : à la fois chambre d'écho des débats qui la traversent, tribune d'expression, véhicule d'innovation technologique et organe d'information. C'est aujourd'hui l'une des pièces maîtresses de l'archive photographique. Réimpression de l'édition de Paris, 1851-1860.

Notre prix : 549.00 €
SAND (Maurice).

Le Théâtre des Marionnettes.

15 x 22 cm, 400 p., broché. Réimpression de l'édition de Paris, 1890. 2 planches h.t.

« Nohant, petit village du Berry, 1847 L'hiver était long et l'on s'ennuyait au château. Pour distraire sa mère adorée, Maurice improvisa une séance de marionnettes sur la table du salon. Ce fut un enchantement et le jeu continua. Maurice créa des poupées merveilleuses, que Georges Sand habilla. Bientôt on aménagea un théâtre doté d'une machinerie perfectionnée « digne de l'Opéra Garnier ». Maurice improvisait sur des canevas, d'abord avec les personnages de la Comédie italienne : Pierrot, Arlequin Puis avec des personnages types de la société du XIXème siècle. En mars 1876, Georges Sand publia dans le Temps une série d'articles « Le Théâtre des marionnettes de Nohant » pour immortaliser le travail de son fils et elle le supplia d'en rédiger quelques-unes. Maurice en choisit quatorze qui devaient être publiées. La mort de Georges Sand retarda la parution du livre jusqu'en 1879. Jamais réimprimé, ce recueil était devenu introuvable. » Françoise Balzard-Dorsemaine

Notre prix : 16.00 €