RODIL (Louis).

Antonin Carême de Paris.

1783-1833.

15 x 23 cm, 75 p., broché

Celui qui allait devenir le plus grand pâtissier de son époque naquit dans une famille vouée à la misère. Son père l'abandonna au coin d'une rue sur ces mots prémonitoires : « ce temps-ci sera celui de bien des fortunes, il suffit d'avoir de l'esprit pour en faire une, et tu en as ». Carême avait dix ans. Il eut la chance d'être recueilli par un brave homme de gargotier du quartier du Maine. C'est là, peut-être, qu'il prit goût à la cuisine. C'est de là en tous cas qu'il partit pour un destin hors pair. Il fréquenta les grands de son temps, servit l'Empereur, voyagea, écrivit, donna ses lettres de noblesse à la cuisine française et, en la codifiant, en fit un art véritable. Louis Rodil, qui fit lui aussi carrière « en cuisine » et collabore aujourd'hui à diverses revues culinaires, s'est attaché à raconter la vie de celui qu'on appelait « Monsieur Antonin de Paris ». Il a souhaité réparer certaines erreurs ou lacunes dues à la plupart des biographes de Carême et autres chroniqueurs. Il fait revivre cette personnalité extraordinaire et montre en quoi Carême fut le véritable codificateur de l'art culinaire

Notre prix : 5.00 €
FAVRE (Joseph).

Dictionnaire universel de cuisine pratique.

Encyclopédie illustrée d'hygiène alimentaire.

4 vol. 22 x 30 cm, de 2006 p., reliés, illustré de 4 planches et 2 000 figurines dans le texte.

Le premier grand dictionnaire composé par un cuisinier. De Abaisse à Zyhon, l'ouvrage répertorie 6.000 recettes du monde entier et d'innombrables renseignements culinaires. Réimpression de l'édition de Paris, 1905. Illustré de 4 planches et 2000 figures dans le texte.

Notre prix : 214.00 €
SLOIMOVICI (Antoinette).

Ethnocuisine de la Bourgogne.

15 x 20 cm de 125 pp., broché. Nombreuses illustrations.

En Bourgogne, la nourriture a donné naissance à un art. Je ne parle pas des créations de cuisiniers réputés, ces praticiens qui ont harmonisé des saveurs avec raffinement certes, mais en dehors d'une stylistique de terroir. L'art est dans la justesse devinée des rapports d'un aliment et de ses apprêts. Une même origine en est la condition. Point d'outrance mais de la vigueur. Peu d'importations, moins par difficulté de se procurer les épices que par choix de l'unité dans les combinaisons de mets. La Bourgogne est grande, ses paysages et ses ressources sont variés. Des querelles, au cours des temps, et qui ne sont pas encore éteintes, ont mis ses limites en cause. Il y a certes quelques différences entre les rivages de la Saône et les vallons du Morvan. Et cependant, les hommes de pays éloignés se reconnaissent par des mots clés, à peine variés dans l'accent, par des habitudes qui n'appartiennent à aucune des civilisations riveraines et qui paraissent avoir les mêmes sources, parfois fort anciennes.

Notre prix : 10.00 €
MARTIN VILLEVIELLE (Simone).

Histoire des recettes de Provence.

Dix siècles de tradition gourmande avec les 310 plus fameuses recettes.

17 x 24 cm, 320 p., broché

Une somme sur l'histoire alimentaire de Provence. Le lecteur pourra savourer le texte des 310 recettes ici rassemblées, avec ses particularismes, ses expressions pittoresques, voire son orthographe, que l'auteur a transcrit avec un scrupule qui en garantit l'authenticité.

Notre prix : 19.00 €
APPERT (Nicolas)

L'Art de Conserver

pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales.

15 x 23 cm, 150 p., relié. Réimpression de l'édition de Paris de 1810

Nicolas Appert est l'inventeur de la conserve. Cet ouvrage fourmille de recettes de cuisine, de conseils de récolte, de formules concernant les compotes, confitures, marmelades, boissons et autres coulis de racines, sucs d'herbes et bouillons pectoraux. Belle-dame, poirée, féverolles, bayolets y sont traités par ses soins méticuleux avant de passer tout bonnement en bocaux qui faisaient la joie de nos ancêtres.

Notre prix : 13.00 €
GEDDA (Gui) & TERLIZZI (Andrée).

La cuisine du soleil.

De restanques en calanques - 32 recettes.

17 x 21 cm, 80 pp., relié toile; illustré d'aquarelles.

Ce livre est né de la rencontre de deux passionnés : Andrée Terlizzi, aquarelliste de talent dont les couleurs chatoyantes sont d'une fraîcheur éclatante de bonheur. Sa peinture a des couleurs mistral, légère et ensoleillée comme peut l'être la cuisine de son coauteur de cuisinier, Gui Gedda. Gui Gedda a représenté la cuisine provençale dans une vingtaine de pays. Aujourd'hui, il nous fait déguster ses 32 recettes préférées, certes réactualisées mais toujours à 100% provençales, peintes comme une farandole, de restanques en calanques. Nos deux complices vous souhaitent «bon appétit»

Notre prix : 23.00 €
MOUGEOT (Dr.).

La papille chatouilleuse.

Essai sur les saveurs.

15 x 22 cm, 294 p., br. Réimpression de l'édition de Paris, 1893.

Cet essai sur les saveurs dédié aux médecins, gastronomes et aux cuisiniers, n'est au demeurant qu'une nouvelle physiologie du goût. Elle vise une nouvelle connaissance et une éducation plus complète du sens du goût et celui de l'odorat, son compère. Nous ajouterions aujourd'hui la vue, pour ce qu'elle en appelle à tous les autres sens.

Notre prix : 5.00 €
GODECKEN (Horst).

Le caviar.

Traduit de l'allemand par Dominique Kugler.

16 x 20 cm, 128 p., broché.

Le caviarmot magique. Mais on ne connaît pas toujours l'histoire merveilleuse de ces petites perles noires, grises ou ambrées qui font le délice des plus fins gourmets et des passionnés du caviar qui répugnent à être qualifiés d'« amateurs ». Ce petit ouvrage est inédit en France. Pourtant la France est le pays le plus grand consommateur de caviar en Europe ! Horst Gödecken, passionné et expert en caviar, avait publié en 1969 en Allemagne cette histoire du « Caviar Royal » qui a été traduite ici dans une édition revue, corrigée et augmentée de documents inédits. De l'art de la manière de déguster le caviar, ce petit manuel vous dira tout ce qu'il faut savoir, de l'esturgeon millénaire aux sublimes grains de ce met royal.

Notre prix : 15.00 €
Nazet (Marion).

Misé lipeto - Volume I : de janvier à juin.

Calendrier gourmand de la cuisine provençale d'hier et d'aujourd'hui.

16 x 24 cm, 208 pp., illustrations noir et blanc, brochée à spirales.

Après le volume de juillet à décembre, cuisinez au rythme des saisons avec le volume 1 de "janvier à juin" du Calendrier de la cuisine provençale. Vous trouverez dans ce livre les recettes typiques de la cuisine provençale que Marion Nazet a rédigées de façon à ce que tout le monde arrive à les réussir. Il y a aussi ses recettes de famille, celles « inventées » par ses filles, et enfin quelques recettes de la vieille cuisine française classique. Soupe de haricots secs à la provençale, aux crabes, au fromage, de la bonne ménagère, de Pâques, de fèves, de riz à la tomate, de concombres - salade de choux, de betteraves - beignets de fleurs de courgettes, de fleurs farcies aux ½ufs, de feuilles de vigne - pois chiches en salade et la soupe, artichauts à l'arlésienne -Saint Pierre au gratin, poissons d'avril sucrés, sardines à la mode de Cassis - ragoût de mouton aux blettes, de fêves de Marie-Rose, d'aubergines à l'anchois - ½ufs en surprise, à la neige - confiture de noix, de poires, d'orange de Mathé, de fraises, de cerises

Notre prix : 10.00 €
NAZET (Marion).

Misé lipeto - Volume II : de juillet à décembre.

Calendrier gourmand de la cuisine provençale d'hier et d'aujourd'hui.

18 x 24 cm, 208 pp., illustrations noir et blanc, brochée à spirales.

Vous trouverez dans ce livre les recettes typiques de la cuisine provençale que Marion Nazet a rédigées de façon à ce que tout le monde arrive à les réussir. Il y a aussi ses recettes de famille, celles « inventées » par ses filles, et enfin quelques recettes de la vieille cuisine française classique. Vous verrez en tête de chaque mois, la reproduction d'un calendrier, qui est dans la famille de l'auteur depuis 1843. A cette époque, la mentalité était tournée vers la moralité, l'instruction du « peuple », la gloire de la France : le choix des événements illustrés chaque mois se situe dans ce cadre. Soupe au pistou, au fenouil, aux crousets, aux herbes ou aux tomates - beignets de fleurs - barquettes aux pourprillons - fougasse aux gratelons - pâtés en croûte garnis de cent façons - hachis - soufflés - les mille façons d'accomoder les oeufs - viandes en sauces - rôtis - gibiers - poissons à tous les aromates - légumes en festival faisant honneur à l'huile sacrée de Provence comme à la farandole des vins

Notre prix : 10.00 €
BIAGGI (V.) & ARNAUD (Jean)

Poulpes, seiches, et calmars.

Mythes et gastronomie.

15 x 21 cm, 192 p., broché. Nombreuses illustrations.

Cet ouvrage est une véritable invitation au voyage marin, dans le sillage des poulpes, seiches et calamars, que la science nomme céphalopodes. Des siècles durant, ces animaux étonnants par l'aspect, la couleur ou l'intelligence, ont offert, bien malgré eux, leurs corps au mythe, à la légende, à la rumeur parfois Ils sont également présents, avec puissance et séduction, dans tous les arts : peinture et sculpture, poésie et roman, cinéma et bandes dessinées. Monstrueux dans l'image romantique (avec Hugo ou Verne), sensuels et même érotiques dans la culture japonaise, ou malicieux dans les représentations antiques, leur image continue de fasciner les hommes. Au terme de cette étonnante plongée (richement illustrée de documents souvent originaux) dans la mer, le temps et les rêves, vous éprouverez peut-être le désir d'exercer vos talents sur l'une des nombreuses recettes proposées à votre curiosité et à votre gourmandise, par les cuisines parfumées des rivages proches et lointains.

Notre prix : 23.00 €