GRIVEL (Abbé).

Chroniques du Livradois.

15 x 22 cm, 400 p., relié. Réimpression de l'édition d'Ambert, 1852.

«L'abbé Grivel, enfant du pays, devenu par la force du verbe aumônier de la défunte chambre des Pairs, chanoine titulaire de Saint-Denis, prédicateur de renom, se retira dans un ancien moulin à papier de son pays natal, quittant Paris pour revenir à ses origines. A quarante-neuf ans, ayant perdu son avenir, il se consacra au passé de sa petite patrie, rassemblant dans son musée personnel antiquités et documents concernant le Livradois, et s'attelant à en écrire l'histoire. De ces recherches naquirent les chroniques livradoises où se mêlent au goût de l'époque pour un « celticisme » quelque peu envahissant, un très réel souci d'user des textes et documents anciens afin de ressusciter le passé. Certes, cette volonté d'objectivité clairement affirmée est sans cesse troublée par un chauvinisme naïf qui n'est peut-être, en fin de compte, que le signe d'un attachement profond et sincère de l'abbé Grivel à cette terre pauvre mais vaillante de cette marche frontière entre Auvergne et Forez qu'est le pays de Livradois. » Michel Boy

Notre prix : 30.00 €
TARDIEU (Ambroise).

Grand dictionnaire biographique des personnages historiques ou dignes de mémoire nés dans le département du Puy-de-Dôme.

Avec une galerie de 160 portraits.

22 x 30 cm, 115 p. à 3 colonnes, relié. Réimpression de l'édition de Moulins, 1878. 160 portraits sur 10 planches h.t., et planches de fac-similés.

Le « Grand Dictionnaire historique du Puy-de-Dôme ayant été épuisé en quelques mois, son auteur se fit un devoir de publier, en supplément, ce « Dictionnaire biographique » donnant la vie détaillée de tous les personnages historiques ou dignes de mémoire nés dans le département. Des planches de gravures ajoutent de la valeur de ce beau volume.

Notre prix : 30.00 €
EVERAT (Edouard).

Histoire abrégée de la ville de Riom

depuis ses origines jusqu'à nos jours.

15 x 22 cm, 435 p., relié. Réimpression de l'édition de Riom, 1923. Illustrations.

Ecrite il y a 80 ans par Edouard Everat, à l'intention de ses petits enfants, cette histoire de Riom dépasse le but - qui se voulait trop modeste - de l'auteur et reste la seule monographie complète que nous ayons à ce jour sur cette ville. Tenant compte de cette dédicace, l'histoire est d'une grande clarté et d'une lecture facile ; la description de la cité, de ses monuments, de ses beautés artistiques, se fait sous forme d'une promenade à travers les rues. Mais le Riomois de souche, amoureux de sa ville, qui en est l'auteur, est de surcroît un érudit : son ouvrage est un condensé d'informations historiques, d'archives et de documents exacts ; les sources bibliographiques sont d'ailleurs indiquées très précisément en préambule. Cette histoire est divisée en quatre grandes périodes chronologiques depuis le XIVème siècle jusqu'à nos jours ; elle aborde systématiquement les différents aspects de la vie politique, judiciaire, religieuse, intellectuelle et municipale.

Notre prix : 19.00 €
PEYRON (Edouard).

Histoire de Vieil-Brioude

depuis les origines jusqu'à nos jours, avec plusieurs gravures, plusieurs sonnets et une introduction sur le curé de campagne.

15 x 22 cm, 428 p., relié. Réimpression de l'édition du Puy, 1900.

L'abbé Edouard Peyron, curé de Vieil-Brioude, dédie son livre à sa « chère paroisse » et écrit un court avertissement sous forme de sonnets. Vetus Brivas, à une lieue de Brioude, bâtie sur un roc surplombant l'Allier et son vieux pont, garde un air de place forte avec ses deux églises romanes des XIème et XIIème siècles et son petit bourg de 800 âmes. L'abbé Peyron remonte au Castrum Victoriacum et fait revivre sa ville avec un luxe de couleurs et de détails souvent très amusants. Tel ce mariage en 982 entre Blanche Adélaïde d'Anjou, veuve du Comte de Gévaudan, âgée de quarante ans, avec le fils de Lothaire, Louis V, âgé de 15 ans, afin d'amener l'Aquitaine au roi. Le mariage sera célébré avec faste, mais vite détruit par la différence d'âge. Inconséquent, Louis V mourut à vingt ans d'une chute au cours d'une chasse, et ce fut la fin de la dynastie carolingienne.

Notre prix : 19.00 €
BIELAWSKI (J.B.M.).

Récits d'un touriste auvergnat.

15 x 22 cm, 480 p., relié. Réimpression de l'édition de 1887. Nombreuses illustrations.

J.B.M. Biélawski, fonctionnaire des Ponts et Chaussées comme agent de navigation de l'Allier, fut aussi féru de préhistoire et de géologie ; il explora les sites du massif central en touriste et en géologue et, en 1887, donna ses « Récits d'un touriste auvergnat ». Consacré aux larges environs d'Issoire, cet ouvrage est conçu « sans itinéraire fixé à l'avance, au gré des caprices du temps, en touriste, en flâneur... » Mais c'était l'époque où le touriste savait se faire historien, chroniqueur, archéologue, scientifique et poète. Avant chaque randonnée, Biélawski prend son temps, se documente sur l'histoire, sur les us et coutumes des pays traversés ; carnet en poche et sac à dos sur l'épaule (ainsi que le montre l'image en frontispice), il découvre ou se fait rapporter par les habitants l'histoire et la petite histoire de microrégions. Photographe amateur, l'auteur rapportait de ses excursions différents clichés, qu'il fit reproduire par la gravure, et qui illustrent son ouvrage.

Notre prix : 23.00 €